Bienvenue sur le site de l'association VDS - Val de Sournia

« ...un souffle d’entraide à vos côtés. »

Le Puigt

Projet d’établissement

Le projet d’établissement d’un foyer d’hébergement, par sa vocation de logement, possède une double notion :

La population accueillie au foyer « le Puigt » présente un déficit intellectuel lié à une maladie mentale ou à une déficience mentale, quelquefois associé à des problèmes sociaux notamment dans la cellule familiale, qui se caractérise de plusieurs façons. Toutefois ce sont des adultes et sont donc traités en tant que tels tout en veillant à ce que le langage et le vocabulaire utilisés soient adaptés et intelligibles.
Le foyer est le domicile officiel de tous les résidents. Au foyer, la décoration et la propreté de la chambre reflètent la personnalité de chacun, sa capacité à investir un lieu.
Chaque résident a sa propre clef sécurisée. La notion de respect du résident implique naturellement la préservation de leur lieu de vie et de leur intimité.

Conception de l’accompagnement

L’équipe éducative du foyer est présente en dehors du temps de travail de l’E.S.A.T., les week-ends et les jours fériés. Elle apporte une aide dans la gestion du quotidien ainsi qu’un accompagnement vers l’autonomie et l’insertion sociale. Ses objectifs sont d’amener les résidents, en tout cas ceux qui le souhaitent et qui le peuvent, vers une autonomie leur permettant la vie en appartement. Cette démarche est facilitée par la mise à disposition d’appartements thérapeutiques où chacun, dans le cadre de son projet individualisé, pourra faire l’apprentissage d’une vie plus autonome.

Le maintien et/ou l’obtention des acquis n’étant pas stables sont également prioritaires.

L’accompagnement se définit autour de trois axes :

  1. Le respect
    Le foyer est une structure qui se caractérise par la vie en collectivité. Il a été conçu de façon à permettre une organisation équilibrée de l’espace, respectant l’individualité et permettant les échanges collectifs.
    L’enjeu de l’apprentissage de la tolérance est de faire prendre conscience que chacun fait au mieux et selon ses possibilités.
  2. Hygiène et image de soi
    L’acquisition des règles élémentaires d’hygiène est indispensable. La sensibilisation à son apparence, notamment vestimentaire, permet de le lier à sa vie relationnelle.
  3. Le confort de la personne
    Le confort est une notion liée à la stimulation des facultés et des aptitudes par le maintien des acquis à travers un atelier scolaire, un atelier manuel, le théâtre, le bien-être grâce aux différents sports, la coiffure, les soins esthétiques…

Il s’agit de permettre aux résidents de se réaliser au mieux de leurs potentialités et de leurs envies en respectant leur rythme sans imposer un activisme (respecter leur désir de s’isoler dans leur chambre…) et en leur donnant la possibilité de quitter progressivement l’établissement pour vivre de façon autonome, en externat.